La vie d’avant

Je me souviens du premier matin à Budapest, du premier matin à Rome, du premier matin à Séville. Je me souviens du voyage et de nos longues soirées en Espagne. On marchait jusqu’au Corte Inglés pour acheter des oranges, du pain, du vin. La nuit ne tombait ni tôt ni tard, elle avait trouvé l’entre-deux,…

Continuer la lecture

La fin du voyage

C’est la fin du voyage, ou presque. J’ai le sentiment, évidemment, que c’est passé très vite. Ceci-dit, j’ai perdu toute notion du temps. Hier, quand mon mec se demandait quand est-ce que nous avions fait ce truc ou ce machin, je lui ai répondu spontanément : c’était fin Rome début Séville. Par la force des choses,…

Continuer la lecture

Rapport au dimanche

A Séville, le dimanche ressemble à un mardi mais j’ai quand même du mal à me croire mardi parce que je sais qu’on est dimanche. C’est tout le problème du dimanche. Tout à l’heure, on prenait un verre au soleil dans une ruelle animée et quelque chose ne collait pas. Je me disais que le…

Continuer la lecture

Gabrielle

Il m’a prise par la main, elle était grosse et chaude. On a avancé sur le pont, il faisait gris. Je trouvais que le ciel était vraiment moche et je ne comprenais pas ce qu’on foutait là. Il m’a dit que tout était fini. Notre histoire est terminée ma chérie. Tiens, je te donne la…

Continuer la lecture

Mère poule

Elle a demandé une photo de la chambre de Théo. Pierre a dit que c’était normal, elle est très mère poule. Je n’ai pas bronché et j’ai pris des photos du lit douillet, des peluches et de la veilleuse musicale payée quarante euros chez Auchan. J’ai tout de même pris soin de déposer un cendrier…

Continuer la lecture

Paris – Budapest

J’ai dix ans. Une heure d’A6 et puis soudainement, la descente après Orly. Paris éclairé, le centre du monde, l’immensité sous mes yeux et la certitude qu’un jour, je me trouverais importante dans une ville importante. A ce moment-là, je suis amoureuse d’un garçon, j’ai l’album D’eux dans les oreilles et très envie d’avoir vingt…

Continuer la lecture

Le mur (Sex Mille Personnes)

S’il continue à ce rythme, je vais me prendre le mur. Ce garçon fait l’amour en grimpant. C’est peut-être sa définition du septième ciel, mais moi, ça me gêne. Je vais lever les bras et caler mes mains derrière mon crâne, ça fera tampon. Ou alors il faut que j’attrape un coussin discrètement mais ça…

Continuer la lecture

Ailleurs si nous y sommes

J’ai toujours eu peur qu’il me trompe. Qu’il me trompe avec amour, qu’il passe sa main sur un ventre, qu’il caresse une joue, qu’il ait les yeux ouverts. Un rapport réfléchi, même pas d’alcool dans le sang ou bien à peine, un rendez-vous programmé, le sentiment de faire une connerie avant même de la faire….

Continuer la lecture