Informations inutiles

Aime Vincent Delerm, l’automne, les vraies feuilles de menthe dans le thé, les aires d’autoroute et les cafés dans les gobelets en plastique, les carnets, le matin, les briquets retrouvés qui n’appartiennent à personne, les arrêts de bus, écrire dans les livres.